Régler le problème de la dette

De Willforge
Aller à : navigation, rechercher

Le but informel de cette page[modifier]

Les pages suivantes ont pour but d'analyser la dette publique de différents pays, de répondre à vos questions et de rédiger des propositions. Les pages sont rangées par pays et pour chaque pays par rubriques "Analyse" et "Propositions".

Les textes[modifier]

La dette des États[modifier]

La dette de la France[modifier]

La dette de la Grèce[modifier]

La dette de l'Espagne[modifier]

La dette du Portugal[modifier]

La dette des États-Unis[modifier]

Les questions[modifier]

  • Qui doit de l'argent à qui ?
  • Qui établit et qui valide les reconnaissances de dette ?
  • Qui paie l'argent dû ? ”

La documentation[modifier]

La France est le 19e pays le plus endetté au monde, par rapport à son PIB, parmi les 126 entités (sur 195 Etats) sur lesquelles la CIA publie des données (classement CIA au 31 mars 2008). Elle se situe entre l'Uruguay et le Portugal. Pour être plus précis, la France est 19e mondiale par le poids de sa dette publique par rapport à son PIB. Dit autrement, il y a 107 pays moins endettés que la France : elle est 107e parmi les 126 entités sur lesquelles la CIA publie des données, classées en fonction du ratio dette publique / PIB par ordre croissant.

... À qui paie-t-il des intérêts ? En France, deux tiers des bénéficiaires du service de la dette (remboursement du principal et versement des intérêts) se trouvent à l’étranger. Que font-ils de cet argent ?...
.... À qui l’État verse-t-il des intérêts en France ? À des banques, à des compagnies d’assurance, à des particuliers. Si ces particuliers ont de l’argent en trop qu’ils peuvent prêter à l’État, ne serait-il pas plus simple pour l’État de percevoir cet argent sous la forme de l’impôt ? Ce serait aussi beaucoup moins onéreux pour lui, puisqu’il n’aurait pas à verser d’intérêts sur la somme.
... La dette au sens de Maastricht est inférieure à la dette au sens de la comptabilité nationale d’environ 15 points de PIB ...
... Quand l’Etat exonère c’est 140 milliards qu’il perd ...


...tant que la dette monte, elle enrichit outrageusement les patrimoines les plus aisés par les intérêts, véritable impôt à l’envers. Et un jour, évidemment, l’État se retrouve en défaut, et comme il est désormais hors de question de toucher aux patrimoines, il faut donc démanteler la protection sociale puis le contrat social de 1945 –...
  • Dette administrations publiques.png
  • ...

Les sous-pages[modifier]


le canevas de cette page a été crée par {{subst:page de texte}}