Présentation de la méthode de rédaction collaborative auto-régulée

De Willforge
Aller à : navigation, rechercher

Introduction[modifier]

La rédaction d'un texte par plusieurs personnes éloignées a toujours été une tâche difficile. Depuis l'apparition du courrier électronique, certains ont essayé d'utiliser l'email pour cela : le résultat est décevant, surtout si le nombre de participants est supérieur à deux. Les blogs et forums ne présentent pas non plus une solution simple à ce problème : on se retrouve très vite en présence d'une quantité de demandes de modifications plus ou moins contradictoires ou redondantes, qui partent dans tous les sens et dont la synthèse doit être réalisée par une équipe réduite qui va inévitablement imposer sa vision au reste de la communauté.

Or, pour qu'une communauté dispersée puisse prendre des décisions collectivement, il lui faudra rédiger collaborativement le ou les textes exprimant ces décisions.

Nous allons tenter de montrer qu'à condition d'utiliser un Wiki[remarque 1] disposant d'un minimum de fonctionnalités, la méthode de rédaction collaborative que nous proposons permet de faire collaborer à la rédaction d'un même texte un nombre de personnes illimité et aux points de vue très divers. Mieux, nous montrerons que, contrairement à ce qui se passe avec les blogs et forums, plus il y a d'internautes impliqués dans la rédaction, meilleure en est la qualité.

Par ailleurs, nous verrons que, pour aboutir à un texte unique, cette méthode n'exige ni de désigner un modérateur pour choisir parmi les contributions ni de déléguer la synthèse des diverses contributions à une équipe arbitrairement choisie. De plus, nous verrons qu'elle permet de produire un texte très spécifique à une communauté, tout en laissant ouvert son processus de rédaction à l'ensemble des internautes.

Pour simplifier l'exposé de cette méthode nous supposerons tout d'abord que tous les internautes soient des internautes raisonnables conformément à la définition suivante : Un contributeur est raisonnable si :

Gtk-go-back-ltr.svg

Par la suite nous tâcherons d'esquisser les modifications à apporter à la méthode pour la préserver des pollutions malveillantes.

Nous allons alors montrer que, pour des internautes raisonnables :

  1. le choix des contributions peut être effectué par l'ensemble des internautes, même extérieurs au projet
  2. la version courante du texte est toujours la meilleure synthèse des diverses contributions
  3. plus il y d'internautes qui participent, meilleure est la qualité de la rédaction

le principe de la méthode de rédaction[modifier]

Pour que n'importe quel internaute rationnel (quels que soient ses préjugés ou son niveau d'éducation) puisse intervenir de façon constructive sur la rédaction en cours d'un texte, il suffit que les trois propriétés suivantes soient satisfaites :

  1. le but formalisé du texte ait été préalablement clairement défini (par exemple, selon le protocole détaillé ici et doit figurer en tête du texte (comme ici)
  2. une page argumenter, différente de celle du texte, puisse être physiquement associée à la page du texte. Sur cette page n'importe quel internaute pourra rédiger les arguments prouvant que telle partie du texte n'est pas conforme au but formalisé du texte ou bien qu'un ajout au texte est nécessaire pour atteindre le but formalisé
  3. n'importe quel internaute puisse intervenir sur le texte et que son intervention ne soit conservée que s'il a été prouvé, dans la page argumenter, qu'elle est conforme au but formalisé du texte

Ce procédé revient en fait à remplacer les critères toujours subjectifs utilisés par un modérateur par des critères objectifs fondés sur le seul outil qui permette de prendre une décision consensuelle : la logique.

Comme nous avons supposé n'avoir affaire qu'à des internautes capables d'accepter une preuve, il n'y aura nul besoin d'un modérateur pour que la décision issue de la preuve soit exécutée : n'importe qui pourra, par exemple, retirer une partie du texte dont il aura été prouvé qu'elle est non-conforme au but formalisé du texte.

On doit remarquer aussi que n'importe qui pourra simultanément participer à la rédaction et à l'élaboration des preuves, même ceux qui ne sont pas d'accord avec le but formalisé du texte, puisque le critère qui autorise une modification est objectif (la conformité au but formalisé).

On voit ainsi que l'ensemble des internautes rationnels peut contribuer de façon constructive à un projet auto-régulé et ce quelle que soit leur degré d'implication dans le projet, celui-ci pouvant aller jusqu'au complet désaccord. Car :

  1. les défenseurs du projet interviennent surtout lors de la rédaction du but formalisé exprimant leur désir et par la suite par des ajouts permettant de mieux exprimer le but souhaité
  2. les indifférents ou même les opposants étrangers au projet peuvent contribuer à la qualité des preuves de non-conformité au but formalisé dans la mesure où ils utilisent de façon constructive leur vision critique du projet

Ce procédé implique que la dernière version du texte est toujours plus conforme au but formalisé que la précédente, puisque c'est justement cette non-conformité au but formalisé de l'ancienne version qui a justifié (par des preuves objectives) le passage à la nouvelle.

Comme le critère de convergence vers le but formalisé est fondé sur la logique, plus il y aura d'internautes impliqués, plus les preuves seront fines et la qualité du texte meilleure (si le but formalisé définit des critères de qualité).

la construction du but formalisé et la possibilité de divergence de projet[modifier]

Nous avons vu plus haut que le système d'auto-régulation consiste à ne retenir comme modifications d'un texte que celles dont il a été prouvé qu'elles rendent le texte plus conforme à son but formalisé.

Cela implique qu'il existe un but formalisé et un seul pour un texte fondateur de projet.

Or le but formalisé d'un projet est totalement arbitraire, il peut donc arriver qu'au cours de l'élaboration du but formalisé un projet se scinde car il n'y a plus d'accord sur un but formalisé unique. Dans ce cas chaque projet fils est fondé par son propre texte qui doit être conforme à son propre but formalisé. ( Voir la page de définition du but formalisé )

cas d'une population quelconque d'internautes[modifier]

On peut considérer que la plupart des gens se comportent comme des internautes rationnels, il ne reste pas moins vrai qu'il suffit d'un internaute mal intentionné pour paralyser un site ouvert. Pour se ramener au cas précédent malgré la présence de ces internautes non-rationnels et conserver les propriétés de cette méthode, fondée sur le respect des preuves, il suffira donc d'éliminer leur participation active.

Il va de soi que la qualification d'internaute non-raisonnable est elle aussi obtenue par des preuves, et non par un quelconque vote. Il suffira pour cela de prouver qu'un internaute a eu un comportement qui a violé l'un des axiomes qui définit un internaute raisonnable. Cette élimination pourrait consister à retirer à certaines adresses IP les droits d'écriture sur le wiki, mais ceci ne peut être développer ici, car comme toutes les règles elle doit être défini collaborativement.

Il serait très intéressant de trouver un moyen d'exécuter une telle décision autrement qu'en désignant des "administrateurs" à qui l'on délèguera ce pouvoir, cela reste actuellement à l'état de projet.

Cependant on peut toujours faire en sorte qu'un "administrateur" ne puisse jamais utiliser ses prérogatives pour imposer ses vues sur le contenu d'un texte : seules les preuves ont cette compétence. L'historique des versions de toutes les pages du wiki permettra de prouver qu'il en est bien ainsi.

N.B. 
Des solutions efficaces à cette question technique ont déjà été développées par Wikipedia qui dispose pour cela de nombreux outils. Par contre, Wikipedia n'ayant pas développé un système de preuve, leurs administrateurs jouissent d'un certain pouvoir ce qui pose parfois (mais rarement) des problèmes[remarque 2].

cas particulier de défaut de preuve[modifier]

Il est inévitable qu'il soit parfois difficile de trouver des arguments irréfutables pour prouver une assertion. Un ou plusieurs internautes, même de bonne foi, n'arriveront peut-être pas à accepter la preuve de l'autre et réciproquement, paralysant ainsi le processus de rédaction.

La raison devrait en être le manque de clarté du but formalisé et la solution un retour à la rédaction du but formalisé, quitte à ce qu'il se scinde. Ceci doit faire également l'objet d'un déclenchement automatique d'un protocole ad hoc.

la réalisation pratique[modifier]

Quelles sont les conditions techniques nécessaires pour réaliser les conditions énoncées ci-dessus ?[modifier]

  1. il faut une page sur laquelle la version courante du texte soit affichée (onglet page).
  2. il faut une page annexée à la page courante où la preuve justifiant la modification puisse être faite et discutée par les internautes (onglet discussion).
  3. il faut un système d'archivage qui conserve toutes les versions de toutes les pages du système pour :
  • vérifier que telle partie du texte n'a pas été volontairement ou non éliminée,
  • pour pouvoir retrouver des versions ultérieures comportant des éléments redevenus intéressants
  • pour prouver que telle modification provient de telle Adresse IP ce qui est à la base des protocoles sanctionnant les délits de vandalisme (onglet historique, lié à une base de données ou à un système de gestion de versions)

Il faut donc un outil informatique ayant les fonctionnalités d'un Wiki[remarque 3]. Ni un Blog ni un Forum ne permet pas de réaliser ces trois conditions. Voir aussi Cahier des charges de l'outil idéal

Quelles sont les conditions pratiques nécessaires à l'élaboration des preuves ?[modifier]

  1. le but formalisé doit être rédigé sous forme de propositions logiques[1] qui serviront d'axiomes aux preuves.
  2. l'anonymat des intervenants est nécessaire pour garantir que seul le contenu d'un texte est pris en compte dans notre argumentation et non nos sentiments envers son auteur.

Quelques remarques[modifier]

Comme on a pu s'en rendre compte la méthode esquissée ci-dessus peut être considérée comme une formalisation et une généralisation de celle utilisée par wikipédia (voir Analyse des principes fondateurs de Wikipédia) qui est, à notre connaissance, le seul exemple de réalisation concrète de rédaction collaborative quasi-auto-régulée)

L'auto-régulation telle qu'elle est définie ici permet

  • d'afficher sur la page courante du wiki la page la plus conforme au but formalisé, par construction. Donc pas besoin de synthèse comme avec un Blog ou les Forum.
  • d'éliminer les sources de conflit dans les prises de décisions collectives grâce à l'utilisation de preuves comme principe de décision (et à l'anonymat)
  • d'éliminer les super-ego et les discours démagogiques.
  • d'atteindre à terme un consensus sur le fait que le texte est conforme à son but formalisé mais pas sur le but formalisé lui-même (car il est arbitraire).
  • lors de l'élaboration du but formalisé d'un projet il est probable que des divergences apparaissent. Dans ce cas un nouveau projet verra le jour conduit de la même manière.
  • l'utilisation de preuves rend le système de rédaction indépendant des opinions et de la personnalité des intervenants.
  • seul internet permet de construire des [[critique prouvée|critiques prouvées}} d'un texte. Les textes imprimés ne permettent pas de construire de telles critiques, seul le Web 2.0 le permet. Il faut d'ailleurs remarquer que cela n'est jamais utilisé, sauf - approximativement - avec Wikipedia.
  • Si un projet diverge en plusieurs projets concurrents:
    • s'il peuvent coexister il n'y a aucun problème.
    • s'ils ne peuvent pas coexister, le protocole choisi pour le choix entre les projets doit faire lui-même l'objet d'un projet collaboratif auto-régulé.
  • il va de soi que le but formalisé d'un nouveau projet doit être conforme aux buts formalisés du contexte dans lequel il sera réalisé.

</div>

Les passages à souligner
Les remarques
  1. En fait, les wikis étant des outils assez primitifs, nous travaillons au cahier des charges d'un outil original (voir Cahier des charges de l'outil idéal)
  2. voir l'épisode des wiki-pompiers de Wikipedia
  3. voir remarque ci-dessus
Les passages à questionner
Les passages à prouver
Les passages à réfuter
Les promesses à vérifier
Les passages à référencer
Les notes et références
  1. voir par exemple le but de ce wiki

Les critiques[modifier]

La bibliographie[modifier]

Les sous-pages[modifier]


le canevas de cette page a été crée par {{subst:page de texte}}



Les questions générales[modifier]

  • Comment prouver formellement qu'une modification du texte vérifie telle ou telle proposition qualitative contenue dans le but formalisé ?[questionner 1]
  • Que faire dans le cas d'une non-conformité à une proposition quantitative contenue dans le but formalisé s'appliquant à l'ensemble du texte ?[questionner 2]
  • Quelle méthode de résolution des conflits pour des questions dont le réponse se trouve dans le futur ?[questionner 3]
  • Est-ce que cette méthode n'est pas réservée à une élite ?[questionner 4]
  • Comment peut-on prendre une décision si le processus de rédaction collaborative auto-régulée ne se termine jamais ?[questionner 5]
  • Est-ce que le texte est toujours vivant ou existe-t-il un moment où on peut le considérer comme terminé ?[questionner 6]
  • Que se passe-t-il s'il y a plusieurs solutions pour un seul but formalisé bien défini ?[questionner 7]
  • Que se passe-t-il si les preuves sont incorrectes et que personne ne l'a vu sur le moment ?[questionner 8]
  • Sur quelles règles se décide l’exclusion de quelqu’un ?[questionner 9]
  • Mediawiki n'est-il pas un outil trop compliqué pour le commun des mortels ?[questionner 10]
  • Pourquoi n'est-il pas prévu un espace d’échanges informels ?[questionner 11]
  • Comment concrètement démarrer un projet collaboratif auto-régulé ?[questionner 12].
  • Comment impliquer de manière égale des personnes qui ont un temps disponible variable ?[questionner 13]
  • Comment régler un désaccord sur la forme d'un texte ?[questionner 14]
  • Comment construire un but formalisé à atteindre dans le futur ?[questionner 15]
  • Est-ce que la méthode proposée est valable pour définir une action ?[questionner 16]


Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « questionner », mais aucune balise <references group="questionner"/> correspondante n’a été trouvée, ou bien une balise fermante </ref> manque.