Exiger la publication sur internet de tous les documents officiels en cours de production

De Willforge
Aller à : navigation, rechercher

But informel de ce texte[modifier]

Il s'agit de :

  • Mettre fin au secret de la préparation des lois (par exemple ACTA)
  • Rendre accessible gratuitement les documents de la [Documentation Française], de Bercy, de l'INSEE ...
  • Permettre une meilleure transparence à tous les échelons (local, régional, national) des différents organes de l’État.
  • Permettre aux citoyens avisés ou aux organisations gouvernementales de réaliser des analyses poussées indépendantes sur les dépenses, bilans et décisions publiques.
  • Permettre aux entreprises de connaître un meilleur développement économique grâce aux bénéfices en terme de ressources de l'opendata[remarque 1]
  • {{#vardefineecho:discuter|Définir des domaines ou l'opendata n'est pas forcément adéquat}}[en discuter].

But formalisé de ce texte[modifier]

Sera rédigé par la suite à partir du but informel

État des lieux[modifier]

Quelles administrations pratiquent déjà l'Open Data ?[modifier]

Liste non exhaustive[remarque 2]

Quels projets ?[modifier]

En France[modifier]

Une mission existe en France[1] au sujet de l'opendata. Etalab est chargée de la création d'un portail unique "data.gouv.fr" qui sera destiné à rassembler et à mettre à disposition du public des informations de sources différentes : des données de l'État, d'établissements publics administratifs, et selon la volonté des collectivités territoriales. Ce portail devrait être disponible à la fin de l'année (une version bêta du service devrait ouvrir en décembre[2]. Ces données ouvertes ont vocation à être disponibles et réutilisables par chacun (entreprises, organisations, particuliers etc). L'accent est mis sur la gratuité même si l'idée d'une redevance est à l'étude et que des moyens exceptionnels doivent être mis en place pour une demande particulière.

L’État mettra à disposition librement des données brutes dans un format exploitable et développera de nouveaux services en ligne au profit des citoyens, à partir de certaines de ces données.

{{#vardefineecho:discuter|L’État compte néanmoins garder la main sur les documents qu'il met en ligne}}[[[Discussion:Exiger la publication sur internet de tous les documents officiels en cours de production/{{#var:discuter}}|en discuter]]][2]. A titre d'exemple, le Royaume-Uni, suivant la même politique, n'a mis en ligne que 7.000 documents[2].

Initiatives réutilisant les données publiques[modifier]

Dans le cadre de l'utilité à la communauté :

  • Nosdeputes.fr : observatoire citoyen de l'activité parlementaire, utilisant des données publiques mises à disposition par l'Assemblée Nationale.
Les passages à souligner
Les remarques
  1. C'est en tout cas ce que laisse à penser ce paragraphe de la page opendata de Wikipedia: "Selon certaines études, la libération de ces données publiques diviserait par cinq le capital nécessaire pour exercer une activité professionnelle dans le secteur de la téléphonie mobile. Un rapport de la commission européenne souligne que le développement conséquent de l’open data pourrait générer jusqu'à 27 milliards d'euros de retombées économiques."
  2. La liste peut peut-être être complétée à l'aide du site data publica, un annuaire de données publiques
Les passages à questionner
Les passages à prouver
Les passages à réfuter
Les promesses à vérifier
Les passages à référencer
Les notes et références
  1. créée début 2011 d'après http://blog.etalab.gouv.fr/pages/Qui_sommes_nous_--4930142.html
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Voir l'interview sur Europe1 datée du 22 juin 2011 du directeur de mission d'Etalab : http://www.dailymotion.com/video/xji0d4_severin-naudet-dans-petit-stream-entre-amis_tech#from=embediframe&start=0

La bibliographie[modifier]


le canevas de cette page a été crée par {{subst:page de texte}}


Récupérée de « https://willforge.fr/wikiwil/index.php?title=Exiger_la_publication_sur_internet_de_tous_les_documents_officiels_en_cours_de_production&oldid=8064 »